Débâcle de la gauche : le parti communiste ne sera pas représenté au Sénat

Les élections sénatoriales 2018 sont un échec non seulement pour les sociaux-démocrates, qui ont perdu 12 des 23 sièges à la Chambre haute du Parlement, mais également pour le parti communiste.

Pour la première fois depuis 1996, le KSČM ne sera pas représenté au Sénat : l’unique candidate communiste Milada Halíková a perdu face au social-démocrate Petr Vícha dans la région de Karviná, en Moravie du Nord.