De nouvelles infrastructures pour l’enseignement supérieur

Le gouvernement tchèque s’est engagé à investir près de 12,5 milliards de couronnes (485 millions d’euros) dans l’enseignement supérieur public d’ici 2027, a annoncé ce mardi le ministère de l’Education. Ce budget doit financer la rénovation des bâtiments anciens et la construction de nouvelles infrastructures.

La République tchèque compte 26 établissements publics d’enseignement supérieur. L’Université Charles compte, à elle seule, investir presque 4 milliards de couronnes (155 millions d’euros) dans le développement de son infrastructure en 2018. Environ la moitié de ce budget sera financée par l’Union européenne.