Critiquée, la République tchèque va signer la Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes

25-11-2015

La République tchèque signera très probablement l’année prochaine la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique. C’est ce qu’a fait savoir le ministre chargé des droits de l’homme, Jiří Dienstbier, ce mercredi. Ce traité international a été adopté en 2011 à Istanbul. Depuis, 39 États l'ont signé et 19 autres l’ont ratifié. Il sera présenté au gouvernement avant la fin de cette année, a précisé Jiří Dienstbier. La République tchèque fait partie des derniers pays membres du Conseil de l’Europe à ne pas encore avoir signé le document. Le gouvernement fait régulièrement l’objet de critiques des associations œuvrant pour la protection des droits des femmes. Selon une enquête menée par l’agence des droits fondamentaux de l’UE, 32% des femmes tchèques affirment avoir déjà été victimes de violences physiques ou sexuelles.