Cour constitutionnelle : la justice tchèque doit se prononcer sur le litige concernant le château d’Opočno

19-03-2014

La justice doit de nouveau faire face au litige concernant le château Opočno, situé dans la région de Hradec Králové. La Cour constitutionnelle tchèque (ÚS) a donné suite à la plainte émise par l’héritière du château, Kristina Colloredo-Mansfeld, qui avait demandé un nouveau procès en raison de l’existence de nouvelles preuves. Les tribunaux de Rychnov nad Kněžnou, de Hradec Králové, ainsi que la Cour suprême n’avaient pas donné suite à cette demande. Le tribunal de Rychnov nad Kněžnou, doit désormais se prononcer sur l’affaire, et en raison de l’avis de la Cour constitutionnelle, il est très probable que les procédures judiciaires reprennent. Les héritiers des Colloredo-Mansfeld tentent d’obtenir depuis vingt-trois ans déjà la restitution du château d’Opočno, qui leur avait été confisqué par les nazis en 1942, puis nationalisé à travers les décrets Beneš.