Corruption : les sénateurs appellent le Premier ministre à démissionner

15-11-2018

La majorité des sénateurs estiment qu’il est inacceptable qu’Andrej Babiš occupe le poste de Premier ministre alors que la police continue à enquêter sur l’affaire de corruption dans laquelle il est impliqué et qui concerne l’abus présumé de subventions européennes lors de la construction du complexe récréatif Nid de cigognes.

La Chambre haute du Parlement a publié, ce jeudi, un communiqué dans lequel elle appelle le leader du mouvement ANO Andrej Babiš à renoncer à ses fonctions de Premier ministre avant que l’enquête policière sur le sujet ne soit terminée. Cette prise de position de la Chambre haute du Parlement a été soutenue également par les sénateurs du parti social-démocrate (ČSSD), membre de la coalition gouvernementale au côté du mouvement ANO. Les sénateurs ANO s’y sont opposés ou se sont abstenus lors du vote sur le sujet.

Examinée depuis trois ans par la police, l’affaire du Nid de cigognes a connu un nouveau rebondissement cette semaine, après la publication d’un reportage diffusé sur le site d’information Seznam Zprávy, dans lequel le fils d’Andrej Babiš annonce avoir été enlevé en Crimée pour être tenu à l’écart de l’enquête policière.

Le chef du gouvernement a démenti ces allégations. Invité à la réunion du Sénat pour s’expliquer sur le sujet, Andrej Babiš ne s’est pas présenté.