Corruption au Parlement : Marek Dalik et Jan Vecerek (ODS) vraisemblablement mis hors de cause

12-10-2004

Les poursuites judiciaires menées à l'encontre de Marek Dalik et Jan Vecerek, soupçonnés de tentative de corruption de Zdenek Koristka, député de la coalition gouvernementale, seront probablement interrompues. Le procureur général a mis en doute la crédibilité et l'authenticité du témoignage de Zdenek Koristka, et critiqué le travail et les méthodes de la police. Marek Dalik et Jan Vecerek avaient été mis en examen suite à l'accusation portée à leur encontre par Zdenek Koristka selon laquelle les deux deux hommes, très proches de Mirek Topolanek, leader du Parti civique démocrate (ODS), principale force d'opposition, lui auraient proposé dix millions de couronnes afin qu'il ne s'exprime pas en faveur du nouveau gouvernement lors du vote de confiance à la Chambre des députés, en août dernier.