Coronavirus : comme ailleurs, le sport tchèque complétement à l’arrêt aussi

13-03-2020

Conséquence de la propagation de l’épidémie de coronavirus dans le monde, l’équipe de République tchèque de football ne disputera pas ses deux matchs amicaux contre le Mexique et le Honduras qui était étaient prévus aux Etats-Unis, respectivement les 26 et 29 mars à Charlotte et Miami. Comme ailleurs en Europe, le déroulement de la Fortuna Liga, le championnat de République tchèque de football, a été suspendu en attendant l’évolution de la situation sanitaire et des décisions qui seront prises prochainement par l’UEFA.

Plus radicale, la Ligue professionnelle de hockey sur glace a décidé de stopper définitivement le championnat, dont les premiers matchs de play-offs avaient été disputés en début de semaine. Aucun champion ne sera donc désigné.

Les championnats de tous les autres sports ont eux aussi été suspendus, tandis que le semi-marathon de Prague, qui devait se tenir le 28 mars, a été reporté. Aucune date de remplacement n’a toutefois encore été définie. La tenue du marathon, le 3 mai, est elle aussi très menacée. Enfin, le championnat d’Europe de judo, qui devait se tenir début mai à Prague, a éét décalé au mois de juin (du 19 au 21).

L’état d’urgence décrété par le gouvernement jeudi a entraîné la fermeture de tous les stades et salles de sport et interdit les rassemblements de plus de 30 personnes, y compris en plein air.