Conversation téléphonique Schröder - Paroubek

25-08-2005

Le Premier ministre Jiri Paroubek a eu une conversation téléphonique avec le chancelier allemand, Gerhard Schröder. Ce dernier a saisi l'occasion pour apprécier la déclaration du cabinet tchèque, adoptée mercredi, exprimant une profonde reconnaissance aux antifascistes allemands de l'ancienne Tchécoslovaquie et formulant des excuses pour les torts qu'ils avaient à subir après la Deuxième Guerre mondiale. Schröder a caractérisé ce geste symbolique comme un acte de courage politique. La CDU, principal parti d'opposition en Allemagne, a également accueilli favorablement la démarche du cabinet tchèque.