Controverse autour du nucléaire tchèque : pour Prague, il est trop tôt pour parler du volume d'extension

19-09-2011

Il est prématuré de discuter du volume d'extension des capacités nucléaires tchèques, a affirmé dimanche à Prague le porte-parole du ministère de l'Industrie, en réaction à un tollé de la classe politique autrichienne, provoqué par des révélations d'un journal tchèque. C'est seulement avant la fin de 2011 que le ministre de l'Industrie Martin Kocourek doit présenter au gouvernement un projet d'actualisation de la conception énergétique d'Etat, a déclaré le porte-parole Pavel Vlček. Se référant à des documents du ministère de l'Industrie, le quotidien pragois Hospodářské Noviny avait évoqué le 8 septembre une augmentation de la part du nucléaire dans la production d'électricité en République tchèque à 82,2% en 2060. Dénucléarisée depuis 1978, l'Autriche voit de mauvais oeil les centrales nucléaires dans les autres régions du pays, dont celles de Dukovany et Temelin qui couvrent actuellement un tiers de la production d'électricité en République tchèque.