Condamné à quatre ans de prison, le retraité tchèque terroriste fait appel du verdict

19-07-2019

Reconnu coupable d’une attaque terroriste qui avait entraîné les accidents de deux trains à l’été 2017 et de menaces d’attentats, un retraité tchèque de 71 ans a décidé de faire appel de sa condamnation à quatre ans de prison auprès de la Cour suprême.

Sympathisant du parti d’extrême-droit SPD (Liberté et Démocratie directe), Jaromír Balda, qui a avoué les faits, avait monté son coup tordu par peur des réfugiés et des musulmans, auxquels il pensait faire porter la responsabilité des attaques et ainsi faire monter le sentiment de haine au sein de la population. Les accidents, causés par la présence de deux troncs d’arbres qu’il avait coupés sur la voie ferrée, n’avaient pas fait de victimes. Jaromír Balda a expliqué avoir fait plusieurs rêves sur les migrants. Le verdict rendu prévoit aussi un traitement psychiatrique.