Condamnation d’un Canadien d’origine tchèque accusé de mettre en cause la véracité de l’holocauste

05-05-2011

La Cour du district de Prague-Ouest a condamné, Vladimír Stwora ressortissant canadien d’origine tchèque, à 6 mois de détention avec sursis pour le soutien et la propagation des mouvements contre les droits de l’homme et les libertés civiques. Vladimír Stwora a placé sur son site Internet la traduction tchèque d’un article mettant en cause la véracité de l’holocauste. Il plaide innocent en affirmant qu’il n’a voulu que provoquer un débat sur ce thème. Vladimír Stwora a été déjà deux fois acquitté par les instances inférieures mais la partie plaignante a toujours fait appel et la procédure contre lui s’est poursuivie.