Comité parlementaire : la réforme de la police n’a pas eu pour objectif de troubler les enquêtes en cours

02-02-2017

La réorganisation de la police controversée qui a été lancée en juin 2016 n’a pas eu pour objectif d'engendrer le départ de l’ancien chef de l’Unité de lutte contre le crime organisé (ÚOOZ), Robert Šlachta, et de troubler par là les grandes enquêtes en cours. Ce sont du moins les conclusions d’un comité parlementaire mis en place pour enquêter sur les modifications concernées. Le chef du comité, Pavel Blažek, l’a déclaré à la Chambre des députés ce jeudi. Le projet de la réforme de la police, a fait l’objet de vifs débats au sein même du gouvernement entre les sociaux-démocrates qui souhaitaient ce changement et les représentants du mouvement ANO qui s’y opposaient. Le leader du mouvement ANO, Andrej Babiš, a alors accusé le président de la police, Tomáš Tuhý, des efforts visant à destabiliser les forces de l'ordre.