Classement européen : la République tchèque 5e en nombre de travailleurs par relais

11-04-2014

Selon l’analyse comparative de l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ), environ 28% d’employés travaillent par relais en République tchèque, ce qui correspond à 1,1 million de travailleurs. Le travail par relais implique que certains employés travaillent en décalé des horaires traditionnels. Le pays est ainsi placé cinquième au classement des États de l’Union européenne. Selon les données de la ČSÚ, les femmes sont tout autant employées en relais que les hommes. L’industrie de transformation emploie traditionnellement la plus grande proportion de travailleurs par relais, suivie par le commerce et les services de la santé. Le nombre de personnes concernées par ce mode d’organisation du travail varie de manière significative en fonction des régions. A Prague, ce phénomène concerne 18% d’employés, tandis que dans la région d’Ústí nad Labem (Bohême du Nord-Est), c’est le double. En comparaison avec le reste de l'Union européenne, la République tchèque est devancée par la Croatie, la Slovénie, la Slovaquie ainsi que la Pologne. En revanche, en France et en Belgique, 7% d’employés seulement travaillent par relais.