Cinéma : les petites salles continuent de souffrir

14-02-2010

Les petites salles de cinéma en République tchèque sont dans une situation encore plus mauvaise que les années précédentes. Ils subissent depuis longtemps la concurrence des grands complexes, fréquentés par 70% des spectateurs, et ont vendu en 2009 moins de billets d’entrée à cause de la crise et d’une offre de films de moins bonne qualité, a constaté l’agence de presse tchèque CTK. Pour rester concurrentiels, les petites salles s’efforcent de se moderniser ou de proposer des projections d’opéras ou de compétitions sportives. L’année dernière, malgré la crise, le cinéma tchèque, selon l’union des distributeurs de films, a néanmoins enregistré des recettes record s’élevant à 1,25 milliard de couronnes (48 millions d’euros). La fréquentation des petits cinémas a baissé de près de 500 000 spectateurs.