Cérémonie du souvenir 10 ans après la catastrophe ferroviaire de Studénka

Une vingtaine de personnes se sont rassemblées ce mercredi à Studénka, dans la région de Nový Jičín, en Moravie-Silésie, pour rendre hommage aux victimes de la plus grande catastrophe ferroviaire du pays, mais également pour exprimer leur mécontentement car dix ans après l’accident, personne n’a jamais été condamné dans cette affaire.

En 2008, un pont en travaux s’était effondré sur la voie de chemin de fer, quelques minutes avant que n’y passe le train faisant la liaison Cracovie-Prague. Huit personnes étaient mortes dans l’accident et 95 autres avaient été blessées. L’affaire passe de tribunal en tribunal depuis des années. Toutes les personnes inculpées ont été innocentées en raison de preuves insuffisantes.