Célébrations du centenaire de la Tchécoslovaquie : un grand défilé militaire organisé à Prague

Les célébrations du centenaire de la naissance de la Tchécoslovaquie se poursuivent ce dimanche, jour anniversaire de la déclaration d'indépendance du 28 octobre 1918, avec de multiples événements organisés sur tout le territoire tchèque. A Prague, l'une des principales manifestations de cette fête nationale a consisté en un défilé militaire, le plus important jamais vu dans la capitale tchèque.

Plusieurs milliers de militaires, mais aussi des pompiers et des policiers, ont marché sur l'avenue Evropská. Ont également participé à ce défilé des éléments des pays ayant contribué à l'indépendance de la Tchécoslovaquie, à savoir la France, le Royaume-Uni, les Etats-Unis ainsi que l'Italie. Le chef de l'Etat Miloš Zeman et le Premier ministre Andrej Babiš ont assisté à cet événement auquel étaient conviés environ 1 500 invités, dont le secrétaire américain à la Défense James Mattis. La fête a quelque peu été gâchée par le mauvais temps. En raison des nuages et de la pluie, seuls deux chasseurs Gripen ont pris part à la parade aérienne et le public n'a pas pu les voir.

Avant cela, des représentants politiques tchèques et slovaques ont animé une cérémonie mémorielle au Mémorial national de Vítkov à Prague. Ils y ont déposé une gerbe sur la tombe du soldat inconnu.

Comme chaque 28 octobre, la journée s'achève par une cérémonie au Château de Prague où différentes personnalités recevront des récompenses nationales des mains du président Zeman. A titre posthume, seront décorés l'ancien Premier ministre tchécoslovaque Antonín Švehla, le résistant anti-nazi Josef Bílý ou bien les trois soldats tchèques décédés dans une attaque en Afghanistan en août dernier. Une nouvelle fois, M. Zeman a décidé de ne pas inviter à la cérémonie des personnalités critiques de sa présidence, notamment des politiciens et des recteurs d'université.