Brexit : pour le ministre de l’Intérieur, la Tchéquie devrait mener ses propres négociations avec le Royaume-Uni

22-01-2017

La République tchèque devrait commencer à négocier indépendamment avec le Royaume-Uni des conditions du Brexit et ne pas attendre de voir ce que fera l’Union européenne (UE) en la matière, car cela pourrait nécessiter beaucoup de temps. C’est en somme ce qu’a déclaré le ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec, invité de l’habituelle émission politique du dimanche midi de la Télévision tchèque. Milan Chovanec pense que Londres, au-delà de sa volonté de quitter le marché unique européen, doit prendre conscience que de nombreux ressortissants des autres pays membres de l’UE, y compris de République tchèque, travaillent sur le territoire britannique, et que ceux-ci ont le droit de savoir le plus rapidement possible quelles seront les nouvelles règles de fonctionnement lorsque le Royaume-Uni aura quitté l’UE. C’est pourquoi, selon lui, il convient de ne pas attendre de voir quelle sera la position des Vingt-sept. « Nous pourrions attendre longtemps, et vainement », a précisé le ministre de l’Intérieur. De son côté, le Premier ministre Bohuslav Sobotka entend discuter de la position qui doit être celle de la République tchèque sur la question de la sortie du Royaume-Uni de l’UE courant février avec les leaders de chacun des partis représentés à la Chambre des députés.