Avis de deux politologues bruxellois sur les élections européennes en Tchéquie

13-06-2004

Le politologue Jean-Michel de Waele de l'Université libre de Bruxelles considère les élections européennes en République tchèque comme le reflet d'une situation qui existe dans beaucoup d'autres pays de l'Union. La faible participation et le succès des partis d'opposition dans ces élections démontrent que les gens ignorent en général les élections européennes ou les utilisent pour punir leurs gouvernements. Cet avis est partagé plus au moins par John Palmer du Centre de la politique européenne qui estime que les partis d'opposition tchèques, qui ont réussi dans ces élections, représentent le désaccord avec la conception actuelle de l'Union européenne.