Au congrès national, la scission au sein de l’Aube de la démocratie directe est confirmée

24-02-2015

Réunis en congrès national, la majorité des membres du parti d’extrême droite l’Aube de la démocratie directe ont confirmé leur intention de créer une nouvelle formation politique. Ils ont en même temps refusé la vision du fondateur et président, Tomio Okamura, relative au futur développement du parti. Tomio Okamura a demandé les députés rebelles de quitter leurs postes. Ceux-ci ont répondu par la création d’une commission d’enquête portant sur le financement du parti car il apparaît que l’Aube de la démocratie directe a actuellement 0 couronnes sur ses comptes en banque. La nouvelle formation de « défense d’intérêts nationaux » veut coopérer avec d’autres partis d’extrême-droite européenne à l’instar du Front national en France.