Arrestation de neuf personnes soupçonnées de fabrication de drogues

29-01-2010

La police a écroué à Prague et en Bohême centrale neuf personnes qu’elle soupçonne d’avoir importé de Pologne des médicaments pour les utiliser pour la fabrication de la pervitine. Une déclaration de l’attachée de presse de la Police tchèque Ivana Ježková. Les personnes arrêtées risquent maintenant des peines allant jusqu’à dix ans de prison. L’opération a été préparée pendant une année avec la participation des policiers de Prague et de la ville de Liberec et des membres de la Centrale nationale antidrogue. Pendant l’opération les policiers ont trouvé deux laboratoires pour la fabrication de drogues.