Archives : l'opération de la StB pour planquer le futur président afghan

10-11-2019

La police secrète tchécoslovaque StB a caché pendant plusieurs mois Babrak Karmal et sa famille, avant que celui-ci ne retourne à Kaboul pour devenir le troisième président du régime communiste de la république démocratique d'Afghanistan en 1979, après l'invasion soviétique.

Des archives récemment déclassifiées à Prague documentent cette opération, pendant laquelle la StB a protégé celui qui fut l'ambassadeur afghan, après sa demande d'asile politique. Il fut notamment caché dans un chalet près du village de Šindelová dans l'Ouest du pays avant d'être transféré avec sa famille vers le village slovaque de Sklené Teplice, comme le rapporte Radio Free Europe, qui a interrogé plusieurs voisins de la famille Karmal à l'époque.