Après les Etats-Unis, l'Estonie est le deuxième pays au monde à acheter le radar anti-aérien tchèque Vera

28-06-2005

Après les Etats-Unis, l'Estonie est devenue le deuxième pays auquel la République tchèque a vendu son fameux radar passif baptisé Vera. Le montant de la vente de ce dispositif ultra-sophistiqué capable de détecter des avions furtifs ou encore des radars ennemis est estimé à environ 3,3 millions d'euros. Le radar Vera, qui succède au légendaire Tamara, est fabriqué à Pardubice, en Bohême de l'Est. La Malaisie et le Vietnam font partie des autres pays qui ont manifesté un vif intérêt pour ce détecteur d'informations « révolutionnaire », et plus encore la Chine qui fait le forcing auprès de Prague depuis de nombreux mois.