Andrej Babiš va protester contre la loi sur les conflits d'intérêts auprès de Bruxelles

29-01-2017

Invité sur la châine de télévision privée Prima, le ministre des Finances Andrej Babiš (ANO) a fait savoir qu'il déposerait une plainte auprès de la Commission européenne à propos de la loi sur les conflits d'intérêts. D'après le milliardaire, ce texte de loi, qui le viserait directement et surnommé "Lex Babiš", violerait le droit européen car il limiterait son droit de propriété. "Je vais me battre pour mes droits, car j'ai le droit d'être propriétaire, comme tout citoyen tchèque, j'ai le droit de faire des affaires et de m'impliquer dans les choses publiques", a déclaré celui qui détient le groupe agroalimentaire Agrofert ainsi que plusieurs médias. Récemment, M. Babiš a pourtant indiqué qu'il envisageait de se séparer d'Agrofert en raison de cette loi qu'il juge "anticonstitutionnelle". Ce texte interdit aux ministres d'être les propriétaires de médias et aux entreprises dont ils sont actionnaires à plus de 25% d'obtenir des subventions ou de participer à des commandes publiques.