Andrej Babiš approuve la prudence de Bohuslav Sobotka vis-à-vis des nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie

01-09-2014

Le ministre des Finances Andrej Babiš, président du mouvement ANO, la deuxième force de la coalition gouvernementale, a fait part ce lundi de son soutien au Premier ministre, le social-démocrate Bohuslav Sobotka, au sujet des possibles nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie. La Commission européenne doit fait des propositions dans ce sens cette semaine et le chef du gouvernement a indiqué que la République tchèque se réservait le droit de ne pas les approuver si elles présentent un risque pour l'économie du pays. Bohuslav Sobotka s'est ainsi attiré de nombreuses critiques, venues notamment de la droite et même de la coalition gouvernementale en la personne de Pavel Bělobrádek, le leader chrétien-démocrate. Andrej Babiš estime pour sa part que les sanctions précédentes imposées à la Russie du fait de son engagement en Ukraine n'ont eu aucune influence sur Vladimir Poutine.