Alcool frelaté : perquisitions dans les magasins et restaurants de tout le pays

15-09-2012

La police tchèque procède depuis vendredi soir à des perquisitions de grande envergure à travers le pays, pour contrôler le respect de l'interdiction totale de la vente d'alcools forts décrétée suite à une vague d'intoxications à l'alcool frelaté. Les policiers ont effectué au total 19 065 contrôles vendredi soir et jusqu'à samedi 6 heures a déclaré le porte-parole de la présidence de la police tchèque, Tomáš Hulan. Les commerçants qui enfreignent la mesure d'interdiction, dont la durée peut s'étendre sur plusieurs semaines, risquent jusqu'à trois millions de couronnes (123 000 euros) d'amende. Les régions situées dans le nord-est du pays sont le plus sévèrement frappées par cette vague d'intoxication sans précédent, mais un premier cas d'intoxication à l'alcool frelaté a été découvert vendredi aussi dans la capitale, Prague. Plusieurs dizaines de personnes étaient hospitalisées samedi à travers le pays, certaines frappées de cécité et placées dans un coma artificiel.

La police a jusqu'à présent inculpé 19 personnes en liaison avec cette affaire, a indiqué M. Hulan, sans toutefois vouloir préciser si les principaux organisateurs de la distribution de l'alcool frelaté figuraient parmi eux.