Affiches électorales détournées : le chauffeur de bus doit purger sa peine à partir de lundi au plus tard

20-03-2012

C'est lundi prochain que Roman Smetana, conducteur de bus à Olomouc, devrait commencer à purger une peine de prison de cent jours pour avoir, en 2010, tagué des affiches électorales. Roman Smetana avait par exemple dessiné des antennes aux hommes politiques représentés sur ces affiches et rajouté des commentaires, qualifiant ceux-ci de "corrompus", "menteurs" etc. S'il avait ainsi tagué une trentaine d'affiches tous partis confondus, c'est l'ODS qui avait récolté le plus de dessins et qui avait porté plainte. Roman Smetana doit désormais purger une peine de prison ayant refusé les travaux d'intérêt publics et l'assignation à domicile auxquels il avait été condamné. C'est l'épouse d'un leader ODS d'Olomouc, Ivan Langer, qui a été la juge ayant condamné le chauffeur. Celle-ci a toujours rejetté les accusations d'un verdict non-indépendant.