Affaire Promopro : première audience ce lundi

03-11-2014

Le tribunal municipal de Prague s’est réuni pour la première fois ce lundi dans l’affaire dite Promopro qui remonte à la période de la présidence tchèque du Conseil européen. En 2008, l’entreprise Promopro a conclu un contrat de prestation des services audiovisuels sans qu’un appel d’offres public ait été lancé. Le montant de ce contrat aurait été surévalué. Le procureur d’Etat Tomáš Černý a lu l’acte de l’accusation pendant une heure et demie en présence des onze des douze personnes inculpées. Dans le cadre de ce procès, l’Etat tchèque réclame une réparation à hauteur de 938 millions de couronnes (un peu plus de 34 millions d’euros). Chargé de l’organisation de la présidence tchèque de l’UE, ministre chargé des Affaires européennes à l’époque, Alexander Vondra (ODS) n’est lui pas poursuivi par la justice aux côtés de ses proches collaborateurs.