Affaire ProMoPro : le ministre de la Défense ne devrait pas être poursuivi

02-03-2012

Selon le quotidien économique Hospodářské noviny, des détectives souhaitent poursuivre les principaux acteurs de l’affaire ProMoPro. Selon les informations diffusées par le quotidien ce vendredi, l’enquête ne devrait pas toucher le ministre de la Défense Alexandr Vondra (ODS), autrefois chargé des Affaires européennes dans le gouvernement Topolánek. Il n’y aurait, selon les enquêteurs, pas de preuves suffisantes pour montrer une implication directe du ministre dans le marché public douteux obtenu par cette entreprise de communication lors de la présidence tchèque de l’Union européenne en 2009. Les poursuites toucheront toutefois les entrepreneurs qui ont détourné à leurs profits les fonds destinés à l’entreprise ProMoPro.