Affaire du Nid de cigognes : le ministère des Finances se voit transmettre le rapport de l’OLAF

28-12-2017

L’Office européen de lutte antifraude (OLAF) a transmis au ministère tchèque des Finances son rapport concernant l’affaire du Nid de cigognes. Le ministère l’a fait savoir ce jeudi, tout en ajoutant qu’il devait maintenant faire analyser ce document confidentiel par des juristes et la Commission européenne pour savoir s’il était possible ou non de le dévoiler au public. La publication du texte est demandée par des députés des partis des Pirates et TOP 09.

Pour rappel, onze personnes, parmi lesquelles le nouveau Premier ministre et leader du mouvement ANO, Andrej Babiš, et le vice-président de la formation, Jaroslav Faltýnek, sont accusées dans le cadre de cette affaire dite du Nid de cigognes, du nom d’un grand complexe hôtelier et de récréation. Le groupe Agrofert, géant de l’agroalimentaire, qui appartient à M. Babiš, aurait frauduleusement bénéficié de subventions européennes à hauteur de 50 millions de couronnes (deux millions d’euros) pour la réalisation de ces infrastructures.

La police tchèque demande à nouveau la levée de l’immunité parlementaire des deux députés, renouvelée suite aux élections législatives d’octobre dernier. La semaine dernière, la Commission européenne a appelé la République tchèque à retirer le projet dit du Nid de cigognes du Programme opérationnel régional de solidarité pour la Bohême centrale et ainsi donc des projets cofinancés par les subventions européennes.