Affaire Diag Human : une plainte contre le ministre de la Justice Pavel Blažek a été déposée

31-07-2012

L’association civique Acta non verba a déposé plainte contre le ministre de la Justice Pavel Blažek (ODS). L’affaire remonte à l’époque où il défendait la République tchèque dans le différend qui l’opposait à la société Diag Human. Selon Acta non verba, il aurait alors fermé les yeux sur un certains nombres d’actes délictueux dont une affaire d’escroquerie. Le président de l’association, Jan Urban, a appelé le ministre de la Justice, récemment nommé, à démissionner. Le litige entre la société Diag Human et la République tchèque a commencé dès le début des années 1990. La société se considérait lésée par les autorités tchèques et les accusait d’avoir nui à son commerce de plasma sanguin. Un verdict d’arbitrage avait condamné la République tchèque à verser une de somme de 400 millions d’euros à l’entreprise.