Affaire Babiš : le Sénat exprime son inquiétude pour les prochains Conseils européens

12-06-2019

Le Sénat a exprimé, ce mercredi, son inquiétude quant aux soupçons de conflits d’intérêt dont fait l’objet le Premier ministre Andrej Babiš dans les rapports d’audit préliminaires de la Commission européenne. La Chambre haute du Parlement estime que ces soupçons fragilisent la position de la République tchèque dans l’optique des sommets européens à venir, dont le prochain qui se tiendra à Bruxelles les 20 et 21 juin.

Andrej Babiš n’a pas participé à la séance du Sénat. Celui-ci s’inquiète notamment pour les négociations qui seront menées pour le prochain budget de l’Union européenne.