Affaire Babiš : le parti TOP 09 entend déposer une motion de censure

12-06-2019

Le parti d’opposition TOP 09 entend déposer une motion de censure à la Chambre des députés si le Premier ministre Andrej Babiš ne démissionne pas de ses fonctions et n’est pas remplacé. La formation conservatrice estime que le mouvement ANO, principale composante de la coalition gouvernementale, présente les différentes affaires qui mettent en cause Andrej Babiš comme une attaque contre la République tchèque, prenant ainsi les Tchèques en otages.

Pour faire tomber le gouvernement, une majorité de 101 voix est nécessaire. Or, bien que la coalition composée de ministres du mouvement ANO et sociaux-démocrates soit minoritaire, elle continue de bénéficier du soutien des députés communistes et, dans une moindre mesure, du parti d’extrême-droite SPD. L’opposition n’a donc, en théorie, aucune chance de faire adopter cette éventuelle motion de censure.