Affaire Babiš : le Fonds d’intervention pour l’agriculture suspend le versement des subventions à Agrofert

06-06-2019

Le Fonds national d’intervention pour l’agriculture (SZIF) va suspendre le versement des subventions accordées depuis février 2017 au groupe Agrofert dans le cadre de différents projets C’est à ce moment-là que l’actuel Premier ministre Andrej Babiš, ancien propriétaire d’Agrofert, a placé ses actifs dans deux fonds fiduciaires en raison de l’entrée en vigueur de la loi sur les conflits d’intérêts. L’information a été communiquée, ce jeudi, par le directeur du SZIF.

Jusqu’à présent, quelque 63 millions de couronnes de subventions ont été versés à Agrofert pour financer douze projets. Par ailleurs, la même décision a été prise pour le ministre de l’Agriculture Miroslav Toman, membre du parti social-démocrate, dont la famille est propriétaire de plusieurs entreprises. Le directeur du SZIF a expliqué qu’il s’agissait là de mesures préventives prises en raison du rapport d’audit provisoire de la Commission européenne relatif aux subventions agricoles accordées à la République tchèque.