Adoption de l’euro : pour le ministre des Finances slovaque, rien ne presse pour la République tchèque

25-11-2015

En visite à Prague, le ministre des Finances slovaque a déclaré que la République tchèque n’avait pour l’heure pas de raison de se presser pour adopter l’euro. Lors d’une conférence à l’Ecole supérieure d’économie de Prague (VŠE), Peter Kažimír a estimé que la situation incertaine actuelle donnait la possibilité d’attendre à la République tchèque. « Il faudra voir comment la situation va évoluer », a-t-il expliqué. Néanmoins, Peter Kažimír s’est dit convaincu que la République tchèque adopterait la monnaie unique européenne à l’avenir. « Reste seulement à savoir si ce sera encore l’euro », a ajouté le ministre slovaque, qui pense que la crise migratoire devrait accélérer l’évolution de la zone euro dans un proche avenir. Peter Kažimír a affirmé également que, dans le cas de la Slovaquie, l’adoption de l’euro avait favorisé la croissance économique. « Si nous n’avions pas l’euro, notre croissance serait inférieure de dix points », a-t-il précisé.