Accusé de corruption, le député social-démocrate David Rath reste en prison

03-04-2013

Le tribunal régional de Bohême centrale a refusé d'autoriser la libération sous caution du député David Rath, en prison depuis bientôt un an. L'an dernier, des proches de David Rath avaient déposé une caution de 2 millions de couronnes, montant fixé par une cour de juridiction inférieure ; le procureur de la République avait toutefois déposé une plainte contre la procédure. L'ancien président de la région de Bohême centrale, issu du parti social-démocrate a été arrêté en mai 2012 pour corruption.