A Prague, des restaurants vendent du « bœuf argentin » en provenance de Pologne

Les restaurants pragois qui achetaient de la viande de bœuf en provenance d’abattoirs polonais problématiques en raison de l’abattage et de la commercialisation de bêtes malades, vendaient ensuite celle-ci en la faisant passer pour de la viande argentine. C’est ce qu’a fait savoir le ministre de l’Agriculture tchèque, Miroslav Toman, ce mercredi. Celui-ci a ajouté que si des restes de médicaments étaient retrouvés dans la viande polonaise, le gouvernement prendrait alors des mesures vétérinaires exceptionnelles.

« Je tiens à vous assurer qu’il ne s’agissait de restaurants low-cost, mais de restaurants luxueux, spécialement à Prague. C’étaient des restaurants qui faisaient passer la viande polonaise pour de l’argentine de façon à pouvoir vendre leurs portions à 1 000 couronnes », a expliqué le ministre aux députés. S’il a refusé de donner les noms des restaurants, il a néanmoins précisé qu’il s’agissait d’établissements de type asiatique.