A partir du 1er janvier, augmentation des salaires des hauts représentants de l'Etat, du salaire minimum et diminution de la TVA sur les titres de transport

Comme chaque année, de nombreuses lois ou amendements entrent en vigueur à partir de ce 1er janvier 2019. Parmi les nouveautés, l'augmentation de 9% des salaires des hauts représentants de l'Etat. Ainsi le salaire de base d’un député ou d’un sénateur devrait augmenter de 6 500 couronnes, passant ainsi à 82 400 couronnes (3 190 euros).

Le salaire minimum, qui concerne 150 000 travailleurs en République tchèque, sera également augmenté de 1 150 couronnes (environ 44 euros) pour être porté à 13 350 couronnes (près de 513 euros). Les organisations patronales étaient, sans surprise, contre cette hausse qui concerne quand même 150 000 personnes, les syndicats pour leur part demandaient une revalorisation plus importante, d'au moins 1 500 couronnes.

A la fin de l'année 2018, le Parlement a diminué le taux de TVA des titres de transport pour les trains, bus ou téléphériques de 15% à 10%. Selon les prévisions du mouvement STAN, le prix des tickets pourraient ainsi baisser. D'après la ministre des Finances Alena Schillerová (ANO), ce changement représentera une perte de 930 millions de couronnes par an dans les comptes publics.

Les allocations pour les personnes souffrant d’un handicap lourd ou très lourd vont se voir augmentées à compter de la nouvelle année, de même que celles accordées aux personnes s'occupant d'une personne handicapée.