51 ans depuis l’immolation de Jan Palach

16-01-2020 mis à jour

Les représentants de l’Université Charles, du Sénat et des citoyens ordinaires rendent hommage à Jan Palach ce jeudi, à l’occasion du 51e anniversaire de son immolation par le feu sur la place Venceslas à Prague, le 16 janvier 1969, et de sa mort trois jours plus tard.

Les quatre premiers ministres du groupe de Visegrád (République tchèque, Slovaquie, Pologne, Hongrie) ont également rendu hommage au jeune étudiant tchécoslovaque ce jeudi matin, de même que le chancelier autrichien Sebastian Kurz, alors que les cinq hommes politiques sont réunis à Prague dans le cadre d’une rencontre organisée au Musée national.

Des cérémonies sont prévues dans le bâtiment du Carolinum, sur la place Venceslas et au cimetière d’Olšany pour honorer la mémoire de l’étudiant martyr, symbole de la résistance au régime communiste, qui a voulu manifester son rejet de l’occupation de la Tchécoslovaquie suite à l’invasion de celle-ci par les troupes soviétiques en août 1968 et appeler le peuple à se révolter.

A l’occasion de cette date-anniversaire, le Musée national a décidé de prolonger les horaires d’ouverture du Mémorial Jan Palach, créé dans sa maison natale de Všetaty et qui a ouvert ses portes en octobre dernier.