160 000 contrôles effectués depuis l'introduction du système EET

L'administration financière et douanière a effectué plus de 160 000 contrôles depuis l'introduction du système de registre centralisé des recettes des entreprises (EET), une mesure introduite par l'ancien ministre des Finances et actuel Premier ministre Andrej Babiš (ANO). Lancé par le ministère des Finances, le système EET permet de tracer le paiement de la TVA et donc de lutter plus efficacement contre la fraude fiscale.

Les autorités tchèques ont infligé près de 13 000 amendes à hauteur de 128 millions de couronnes. 28 entreprises ou commerces ont dû être fermés en raison du non-respect de la législation. La première phrase de ce système de registre centralisé a été lancée en décembre 2016. A l'heure actuelle, 177 000 entreprises utilisent ce système.