« Le plus beau livre tchèque » à l’Institut français

20-09-2017

Jusqu’au 12 novembre prochain, l’Institut français de Prague accueille une exposition littéraire et historique dédiée à l’aviateur tchécoslovaque Otto Hanzlíček. Cette exposition accompagne la publication d’un livre franco-tchèque reprenant son journal intime. Publié aux éditions Labyrint, cet ouvrage bilingue est l’œuvre de Matěj Hanauer, son arrière-petit-neveu.

Le 15 mars 1939 au matin, la Wehrmacht pénètre en Tchécoslovaquie, violant ainsi délibérément les Accords de Munich signés un an plus tôt. L’invasion du pays entraîne son annexion par l’Allemagne hitlérienne. C’est la fin de l’indépendance. La suite de l’histoire est bien connue : face à la défaite sans combat, de nombreux soldats et civils tchécoslovaques choisissent l’exil et se réfugient dans d’autres pays pour continuer le combat. Beaucoup sont des pilotes qui choisissent de combattre les nazis au sein de l’armée de l’air française ou de la Royal Air Force britannique. Parmi eux se trouve Otto Hanzliček.

Otto Hanzliček, c’est donc le héros de ce livre éponyme mis à l’honneur à la médiathèque de l’Institut français. Un livre qui retrace l’histoire d’une vie dont l’auteur Matěj Hanauer, descendant du pilote, retrace les grandes lignes :

'L'aviateur Otto Hanzlíček', photo: Labyrint'L'aviateur Otto Hanzlíček', photo: Labyrint « Le livre ‘L’aviateur Otto Hanzlíček’, qui était mon arrière-grand-oncle, est tiré du journal intime qu’il a tenu durant sa vie. Né en 1911, il a vécu une époque très dynamique. Après avoir quitté la Tchécoslovaquie suite à l’invasion allemande, il a entamé un long voyage depuis la Pologne jusqu’en Grande-Bretagne, où sa vie s’est terminée, en passant par la France et l’Afrique. Mon objectif à travers ce livre est de proposer un livre historique d’un nouveau genre, puisque la plupart de ces ouvrages s’adressent à des lecteurs qualifiés. Celui-là s’adresse aux lecteurs ordinaires. »

Otto Hanzliček a eu, en effet, un destin mouvementé : le pilote fuit la Tchécoslovaquie le 8 juin 1939 pour se rendre en Pologne, d’où il embarque sur un bateau qui le conduira jusqu’à Calais, en France. Faisant fi de la rancune liée à la Conférence de Munich, Otto s’engage dans l’armée de l’air, bien décidé à combattre le nazisme tout en caressant le rêve de revenir dans une Tchécoslovaquie libérée. L’histoire en décidera autrement. La défaite de la Bataille de France le contraint, lui et d’autres pilotes tchécoslovaques, à gagner la dernière démocratie européenne engagée contre l’Axe : le Royaume-Uni. Otto Hanzliček s’enfuit alors en Algérie, puis à Casablanca. De là, l’aviateur gagne Gibraltar, territoire britannique, d’où il est acheminé jusqu’à Cardiff pour y rejoindre enfin la Royal Air Force. Le parcours héroïque d’Otto Hanzlicek prend fin avec la Bataille d’Angleterre au cours de laquelle il perd la vie, le 10 octobre 1940.

Le livre ne couvre donc pas toute la guerre, mais dresse au fil des photos d’époque, des extraits du journal intime du pilote et des divers objets lui ayant appartenu, un portrait intime et réaliste de l’aviateur au travers d’un voyage dans plusieurs pays. L’ouvrage est aussi un précieux témoignage historique sur le quotidien des aviateurs tchécoslovaques, une page de la guerre souvent méconnue en dehors de la République tchèque et de la Slovaquie.

Otto Hanzlíček, photo: L'Institut français de PragueOtto Hanzlíček, photo: L'Institut français de Prague Matěj Hanauer a pu utiliser toutes les possessions de l’aviateur transmises dans sa famille, mais reconnait que l’élaboration du livre a été un processus long et parfois même laborieux :

« Je me suis retrouvé dans une position étrange, car j’occupais plusieurs fonctions à la fois. Je suis l’éditeur du livre, son concepteur, et j’ai également collaboré avec un historien. C’était une position difficile, car tous ces rôles m’empêchaient parfois de prendre mes distances avec mon travail. Heureusement j’avais déjà participé à la conception d’un autre livre, ce qui m’a permis de travailler efficacement. L’idéal, finalement, aurait été que quelqu’un de compétent en la matière conçoive le livre à ma place. Mon travail aurait alors consisté à apporter des modifications et des améliorations liées à ma connaissance du sujet. »

Matěj Hanauer a travaillé avec Jiři Rajlich, historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale. Ce dernier a apporté une certaine rigueur historique, selon l’auteur lui-même :

« Il s’agit d’une histoire assez personnelle et donc forcément subjective puisque c’est le point de vue de mon arrière-grand-oncle. Elle est subjective aussi parce que c’est moi qui en suis l’auteur. Je retransmets donc son histoire au travers de ce qu’a vécu et raconté ma famille. Je devais donc naturellement faire appel à un historien pour remettre toute cette histoire dans son contexte. Concrètement, cela se traduit dans le livre particulièrement par les introductions de chapitre qui ont été rédigées par Jiři Rajlich. »

'L'aviateur Otto Hanzlíček', photo: UMPRUM'L'aviateur Otto Hanzlíček', photo: UMPRUM L’ouvrage est ainsi donc autant une biographie qu’un livre d’histoire. Une double identité rendue possible grâce au croisement entre photographies, journal intime, travail historique et témoignages : un mélange qui donne au livre un aspect unique qui lui a valu le prix du Plus beau livre tchèque de l’année 2016, décerné par le ministère de la Culture et le Musée de la littérature tchèque. Un prix qui ravit Matěj Hanauer :

« Cela m’a rendu très heureux, parce que même si je gagne un jour un autre prix similaire, ce livre restera très proche de moi. Ce prix est donc un beau point final à l’ensemble du projet. »

Côté Institut français, on se félicite de cette exposition qui retranscrit très fidèlement cette petite partie de l’histoire tchéco-française. Responsable du Pôle Livres, Johann Le Tallec assure qu’accueillir l’exposition était particulièrement important pour l’Institut, puisqu’elle met en avant la « microhistoire » : une façon de découvrir le passé non pas au travers des grands personnages et des grands évènements, mais avec les yeux d’individus simples et authentiques.

Pour commander le livre, rendez vous ici : https://www.kosmas.cz/knihy/221300/letec-otto-hanzlicek/

20-09-2017