Week-end sportif : Lukas Bauer, un extra-terrestre rentre dans l'histoire du sport tchèque

20-01-2003

Le sport tchèque a connu un week-end très contrasté. Lukas Bauer est devenu le premier skieur de fond Tchèque de l'histoire à remporter une épreuve de Coupe du monde. Le pilote Tomas Tomecek s'est quant à lui octroyé la deuxième place au classement général des camions du rallye-raid Dakar. En revanche, les tennismen ont déçu, puisqu'aucun d'entre eux n'a finalement réussi à passer le cap de la 1ère semaine de l'Open d'Australie.

Lukas Bauer, photo: CTKLukas Bauer, photo: CTK En remportant, samedi, le 15 kilomètres, style libre, de la 11ème étape de la Coupe du monde, à Nove Mesto na Morave, en Moravie, le skieur de fond Lukas Bauer est entré dans l'histoire du sport tchèque. Jamais jusqu'alors, un fondeur tchèque n'était en effet parvenu à enlever une épreuve de Coupe du monde. Une performance qui a déclenché une avalanche de superlatifs et de commentaires élogieux dans la presse tchèque de ce lundi. Encouragé par les 15000 spectateurs qui s'étaient massés tout le long du parcours en forêt, Lukas Bauer a terminé la course avec 30 secondes d'avance sur son dauphin, l'Autrichien Hoffmann. Il s'est également offert le luxe de dépasser le leader de la Coupe du monde, l'Allemand Sommerfeldt, pourtant parti avec une demi-minute d'avance. Un exploit qui fait dorénavant du fondeur tchèque un des favoris des Championnats du monde organisés en février à Val di Fiemme, en Italie.

Le camion Tatra de Tomas Tomecek, photo: CTKLe camion Tatra de Tomas Tomecek, photo: CTK En course automobile, Tomas Tomecek, au volant de son camion Tatra, s'est finalement adjugé la deuxième place du classement général du rallye-raid Dakar 2003. Une arrivée finale qui avait un cadre inhabituel, puisqu'elle était jugée au pied du Mont Sinaï, en Egypte. Rappelons que le recordman des victoires dans la catégorie camions, le Tchèque Karel Loprais, six fois vainqueur, avait quant à lui été contraint à l'abandon dès la deuxième semaine de course.

Jiri Novak, photo: CTKJiri Novak, photo: CTK Une deuxième semaine que les tennismen tchèques n'atteindront finalement pas à Melbourne, à l'Open d'Australie. Après des débuts très convaincants qui les avaient vus se défaire de quelques-uns des plus gros calibres de l'élite mondiale, les quatre derniers représentants tchèques ont tous baissé pavillon ce week-end, y compris la tête de série n°7 du tournoi, Jiri Novak. Une élimination pour le moins prématurée pour un joueur qui, l'an dernier, avait atteint les demi-finales du 1er Grand Chelem de la saison. Pour les Tchèques, l'objectif est donc désormais le 1er tour de Coupe Davis contre la Russie, tenante du titre, en février.

20-01-2003