Week-end sportif: Bauer, l'avenir du ski de fond tchèque?

02-12-2002

Depuis que la triple médaillée olympique Katerina Neumannova, enceinte, a annoncé la mise entre parenthèses de sa carrière, la presse tchèque s'interrogeait de savoir qui serait la nouvelle locomotive du ski de fond tchèque. Et la réponse n'a pas tardé à poindre: samedi, à Kuusamo, en Finlande, Lukas Bauer s'est, en effet, octroyé la deuxième place du 15 kilomètres classique, épreuve de la troisième étape de Coupe du monde.

Lukas Bauer, Vasiliï Rotchev et Axel Teichmann, photo: CTKLukas Bauer, Vasiliï Rotchev et Axel Teichmann, photo: CTK La nouvelle étoile du ski de fond tchèque est-elle née? Depuis 1993 et la troisième place de Vaclav Korunda à Lathi, en Finlande, cela faisait bientôt 10 ans que l'équipe masculine salivait à l'idée d'un podium dans une épreuve de Coupe du monde. Déjà auteur d'un début de saison prometteur, Lukas Bauer a surpris nombre d'observateurs en terminant, samedi, à Kuusamo, au pays des Mille lacs, deuxième du 15 kilomètres classique. Il n'a même été devancé que de trois petites secondes par le vainqueur, le Russe Vasiliï Rotchev. Une performance inattendue qui permet au nouvel espoir tchèque d'occuper, avec un total de 104 points, la troisième place au classement général de la Coupe du monde. Malgré cela, le jeune homme de 25 ans s'efforce de rester les pieds sur terre, conscient que pour les favoris de la discipline, les Championnats du monde de février prochain restent l'événement prioritaire de la saison. Une échéance dont Lukas Bauer, désormais décomplexé, fait toutefois également un objectif et à laquelle il se rendra avec l'espoir de ramener une médaille qui le crédibiliserait définitivement aux yeux du public tchèque et ferait oublier, à ce dernier, le temps d'une saison, sa princesse Katerina Neumannova.

02-12-2002