Visite attendue de Nicolas Sarkozy à Prague lundi

13-06-2008

Le président français Nicolas Sarkozy sera en République tchèque, lundi. A l’exception du sommet de l’OTAN à Prague en 2002, auquel avaient pris part des dizaines de pays, il s’agit de la première visite d’un chef de l’Etat français depuis la dernière de Jacques Chirac en 1997. Un petit événement, donc, dans l’histoire récente des relations franco-tchèques, alors que la République tchèque succèdera à la France à la présidence du Conseil de l’Union européenne le 1er janvier prochain.

Nicolas Sarkozy, photo: CTKNicolas Sarkozy, photo: CTK Même si les allers-retours ministériels entre les deux pays se sont multipliés ces derniers temps dans l’optique du passage de relais entre la France et la République tchèque à la tête de l’UE, il aura donc, l’air de rien, fallu attendre onze ans pour voir un président français revenir en République tchèque. Un espace de temps à la réflexion étonnement long alors que seulement un gros millier de kilomètres et une bonne heure d’avion séparent Prague de Paris. Et si on se souvient que la France avait été le premier pays au monde à reconnaître le nouvel Etat tchécoslovaque indépendant en 1918, que les premiers présidents tchécoslovaques étaient des francophiles convaincus ou encore de la richesse des échanges entre artistes et intellectuels français et tchèques dans l’entre-deux-guerres, alors force est de constater que les liens franco-tchèques ne semblent plus aujourd’hui aussi forts qu’autrefois. La relative faiblesse de la présence économique française en République tchèque, avec « seulement » un peu moins de 500 filiales, constitue d’ailleurs à ce titre une illustration chiffrée révélatrice.

C’est sans doute un peu de tout cela à la fois qui explique le réel intérêt porté par les médias tchèques à la venue d’un Nicolas Sarkozy qui intrigue. Le quotidien Mladá fronta Dnes a ainsi consacré une page complète dans son édition de vendredi à une analyse du personnage et de sa première année à l’Elysée. Quant à la chaîne d’informations de la Télévision publique, ČT 24, elle a programmé pour lundi une « journée spéciale France » tout au long de laquelle les aspects et les facettes les plus divers de la France d’aujourd’hui seront présentés aux téléspectateurs.

Enfin, pour ce qui est de la visite en elle-même, Nicolas Sarkozy, qui était déjà venu à Prague en 2004 lorsqu’il était ministre des Finances, participera d’abord dans la matinée à la rencontre des chefs de gouvernement des quatre pays du Groupe de Visegrád, à savoir la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque. L’après-midi, partie la plus attendue de son programme, sera, lui, consacré à un tête-à-tête avec le Premier ministre Mirek Topolánek. Et l’Europe sera bien entendu au cœur de leurs entretiens.

13-06-2008