Vingt ans pour le comité de bonne volonté de la Fondation d’Olga Havlová

10-06-2010

Le comité de bonne volonté de la Fondation d’Olga Havlová a fêté ce lundi ses 20 ans d’existence. Diana Sternberg, l’évêque Václav Malý et d’autres fondateurs de ce comité étaient présents à la fête informelle qui s’est déroulée dans l’église désacralisée Sainte-Anne transformée en centre multiculturel baptisé Carrefour praguois. Des musiciens du mythique The Plastic People of the Universe faisaient aussi partie des invités.

Olga HavlováOlga Havlová La fondation d’Olga Havlová a été fondée en 1990 par la première épouse du président Václav Havel, Olga Havlová. Par admiration pour la force avec laquelle les personnes handicapées savent surmonter leur handicap, Olga Havlová a instauré, un an avant sa mort en 1996, la tradition de remise annuelle des prix qui portent dorénavant son nom. Chaque année, ce prix met à l’honneur une personne handicapée qui vient en aide à autrui. Au-delà des prix, la fondation distribue des fonds aux organisations qui mettent sur pied des projets en faveur de l’intégration des personnes handicapées, malades, âgées, dans le besoin, et des enfants abandonnés. Dana Němcová, présidente du conseil d’administration de la fondation, jette un regard sur les 20 années écoulées :

« Je pense que nous avons toutes les raisons de célébrer le 20e anniversaire de la fondation, car on parvient à accomplir ses idéaux, à perfectionner et à élargir sans cesse nos activités. Il ne s’agit pas uniquement d’apporter une aide aux personnes individuelles, mais de soutenir toute cette société civile qui se trouve au plus près des personnes défavorisées qui ont besoin qu’on leur tende la main car elles ne sont pas à même d’affronter leur situation, de s’en sortir seules. L’intégration de ces personnes, la possibilité pour elles de mener une vie digne, c’est ce qui nous tient à cœur. Peu importe qu’il s’agisse de personnes ayant un handicap physique, mental, ou tout simplement un handicap d’âge, tout cela peut un jour tous nous concerner. »

Le prix d’Olga Havlová est une oeuvre d’Olbram Zoubek baptisée Encouragement. Est-ce d’encouragement qu’il s’agit avant tout à travers cette récompense ? Milena Černá, directrice du Comité de bonne volonté :

Jiří Kříž et Milena Černá, photo: ČTKJiří Kříž et Milena Černá, photo: ČTK « C’est un encouragement non seulement pour les personnes qui reçoivent le prix d’Olga Havlová, mais pour tout le monde, pour l’ensemble de la société. C’est un message pour tous les gens dont le destin n’est pas facile mais qui ne se résignent pas, qui savent faire de bonnes choses, qui viennent en aide à autrui. C’est un défi pour nous tous. »

Parmi les dix-sept candidats nommés cette année, le prix d’Olga Havlová a été remis à Jiří Kříž, un homme qui est resté paralysé après un accident et qui est aujourd’hui le médecin chef de l’unité spinale de la clinique de réhabilitation de Motol où il soigne les patients souffrant comme lui d’un handicap moteur.

10-06-2010