Vaches maigres pour les Tchèques aux championnats d’Europe d’athlétisme

02-08-2010

Les championnats du monde d’athlétisme se sont terminés dimanche avec des bilans variés selon les nations. Si la Russie reste indétrônable devant une équipe de France comblée par ses champions, la République tchèque est obligée d’accuser le coup d’une récolte décevante.

Barbora Špotáková, photo: CTKBarbora Špotáková, photo: CTK Une seule médaille pour la République tchèque : c’est la maigre moisson de l’équipe nationale tchèque qui n’a pu compter que sur Barbora Špotáková pour sauver l’honneur. Au javelot, l’athlète tchèque est la seule à avoir répondu aux espoirs placés en elle en ramenant une jolie médaille de bronze. Mais malgré une délégation composée de 41 athlètes, un début de championnat encourageant et la qualification, en milieu de semaine dernière, de cinq représentants tchèques pour les phases finale de leur discipline, c’est la déception qui domine. Comme la plupart du temps dans le sport, cela s’est parfois joué à peu de choses, comme la sixième place de Jakub Holuša sur le 800 mètres, à 25 centièmes d’un podium, ou encore la faute de Petr Svoboda sur le 110 mètres haies alors qu’il était en mesure de remporter le titre.

Petr Svoboda, photo: CTKPetr Svoboda, photo: CTK Au 400 mètres haies, Josef Prorok a également terminé sixième, améliorant néanmoins son record personnel de 49,68 secondes, tandis que Jan Kudlička, au saut à la perche, a aussi dû admettre son infériorité en restant à 5 mètres 60 contre 6 mètres 02 pour le nouveau champion d’Europe. Les lanceurs de javelot Petr Frydrych et Vítězslav Veselý n’ont même pas atteint les phases finales.

Roman Novotný, au saut en longueur, a terminé 12ème. On écoute sa réaction, qui reflète le sentiment général de l’équipe tchèque :

Roman Novotný, photo: CTKRoman Novotný, photo: CTK « Ca n’a pas marché. Je ne sais pas si je dois en pleurer ou pas, mais la vis continue. J’avais pour objectif d’atteindre la finale, ce qui a été fait, mais en finale, ça n’a pas marché. C’est le sport, n’est-ce pas ? »

Chez les femmes, déception également avec Eliška Klučinová à l’heptathlon, au relais 4 x 400 mètres et surtout au 400 mètres haies avec Zuzana Hejnová restée au pied du podium, en 4e position. Cette série d’échecs entraîne le pire résultat de l’équipe tchèque d’athlétisme depuis 1938. L’ancien triple champion du monde du décathlon et chef de l’équipe nationale Tomáš Dvořák dresse également son bilan. On l’écoute :

Zuzana Hejnová, photo: CTKZuzana Hejnová, photo: CTK « Comme on dit dans le jargon footballistique, nous avons manqué d’un peu de chance. Pour Zuzka Hejnová, je pense que même si elle est encore jeune, elle a de l’expérience puisqu’elle a fait les plusieurs championnats et les jeux olympiques. Donc elle devait savoir réagir mais à l’évidence, elle s’est laissé avoir. Ce n’est pas la peine de commenter le résultat de Petr Svoboda ; il a raté un obstacle, ce n’est ni le premier ni le dernier à qui cela arrivera. Ce sont des petites choses qui ont fait la différence. »

Tomáš Dvořák a admis qu’il espérait que l’équipe rapporterait plus de médailles mais il reste optimiste sur l’avenir de l’athlétisme tchèque.

02-08-2010