Un train appelle à la vigilance sur les voies ferrées

20-10-2008

Pendant toute cette semaine, un train des České dráhy (Chemins de fer tchèques) roulera sur les voies ferrées de la Tchéquie pour mettre en garde contre les risques d’accidents sur celles-ci. En effet, ceux-ci sont de plus en plus nombreux et la compagnie ferroviaire a décidé d’alerter le public.

'Le train de prévention', photo: CTK'Le train de prévention', photo: CTK Le premier arrêt, ce lundi, de ce « train de prévention », comme il est appelé par la direction des Chemins de fer tchèques, est la gare d’Olomouc, une ville universitaire de la Moravie du Nord, dans l’Est de la Tchéquie. Ensuite ce seront les gares de Přerov, Hradec Králové, Pardubice et le terminus à Chrudim, vendredi. D’après le porte-parole des Chemins de fer tchèques, Ondřej Kubala, il devient nécessaire d’appeler la population à ne pas prendre de risques inutiles aussi bien dans les trains qu’aux abords des voies ferrées ou sur les passages à niveau gardés ou non.

Photo: CTKPhoto: CTK Les accidents sont le plus souvent provoqués par l’inattention, comme le confirment d’ailleurs les deux derniers accidents du week-end écoulé. Dans les deux cas, des automobilistes n’ont pas fait attention à des passages à niveau et leurs véhicules ont été percutés par un train. Résultat : deux blessés graves, mais pas de victime heureusement. Pourtant, selon Ondřej Kubala, 30 personnes ont perdu la vie inutilement l’année dernière dans des accidents sur les voies ferrées. Ce sont les jeunes de 13 à 19 ans qui prennent le plus de risques, en traversant les voies en dehors des passages, en montant sur les wagons au mépris du danger représenté par les lignes à haute tension. Ce sont ces risques et leurs conséquences que présente surtout le train de prévention. Ondřej Kubala précise encore :

« Le train de prévention vous montre ce qui se passe si vous traversez un passage à niveau dont le signal est au rouge, quand le train percute à pleine vitesse une voiture dont il ne reste plus rien après le choc. Il montre aussi ce qui arrive quand quelqu’un est brûlé par 25 000 volts, ce n’est pas beau à voir. Le train de prévention n’est pas destiné à l’éducation en interdisant de faire quelque chose, mais à montrer les conséquences d’actes irréfléchis. »

Le train de prévention est formé par une locomotive tirant plusieurs wagons dont un est transformé en salle de cinéma. Les documents présentent non seulement les scènes souvent très choquantes des accidents, mais aussi le travail des employés des chemins de fer, de la police, des pompiers, du service-secours et de l’organisation pour la sécurité routière Besip. L’initiative est venue du porte-parole des Chemins de fer tchèques, Ondřej Kubala, qui indique encore que ce train sillonera le pays plusieurs fois par an.

20-10-2008