Un nouveau rôle pour la Gare principale de Prague

03-12-2010

La Gare principale, ou la Gare Wilson (Hlavní nádraží), qui est pour beaucoup la porte d’entrée de la capitale tchèque, change d’aspect et de fonction. La société Grandi Stazioni a achevé, après quatre ans de travaux, la reconstruction complète du hall de la gare qui ressemble maintenant à un grand centre commercial. Václav Richter.

La Gare principale, photo: CTKLa Gare principale, photo: CTK La Gare principale de Prague se compose de deux édifices de styles différents et construits à 70 ans d’intervalle. La gare ancienne, oeuvre de l’architecte Josef Fanta, est un beau spécimen d’Art nouveau, la gare nouvelle a été construite dans les années 1970. C’est cette nouvelle partie de la gare qui vient d’être complètement modernisée. L’attaché de presse de la Société des Chemins de fer tchèque, Petr Šťáhlavský, présente les changements qui contribuent au confort des passagers :

Petr Šťáhlavský (Foto: www.ct24.cz)Petr Šťáhlavský (Foto: www.ct24.cz) « La qualité des services du nouveau Centre des Chemins de fer tchèques s’est beaucoup améliorée. Les guichets en verre ont été supprimés et les passagers sont en contact direct avec nos employés. Les caisses sont situées dans la partie arrière de la gare juste à côté de la voie d’accès vers les quais. »

La reconstruction de la gare est réalisée et financée par la société Grandi Stazioni, qui pourra ensuite exploiter commercialement les espaces modernisés. Le représentant de la société, Martin Hamšík, rappelle que les travaux se sont déroulés dans des circonstances compliquées :
Martin HamšíkMartin Hamšík « Le problème principal du projet de reconstruction a été la nécessité de faire les travaux sans limiter le fonctionnement de la gare. Il n’était pas possible et il n’est toujours pas possible de fermer la gare pendant un ou deux ans. Nous avons été donc obligés de diviser les travaux de rénovation en plusieurs étapes pour ne pas trop gêner le fonctionnement de la gare et les passagers. »

Et Martin Hamšík de souligner que la société Grandi Stazioni désire donner à la gare non seulement un aspect moderne mais aussi à redéfinir ses fonctions :

La Gare principale, photo: CTKLa Gare principale, photo: CTK « Le fonction des gares change. C’est dû au fait que la majorité des gares se trouvent dans les centres villes où il est très difficile de trouver des terrains pour de nouvelles constructions importantes. C’est pourquoi on cherche à utiliser les espaces qui ne sont pas encore commercialement exploités. C’est une nouvelle chance pour les investisseurs et pour l’amélioration du confort des passagers. »

Café Fanta, la gare principaleCafé Fanta, la gare principale Tandis que dans le hall qui semble flambant neuf, les passagers trouvent désormais des magasins, des boutiques et des restaurants, la partie ancienne de la gare reste délabrée et triste. Les détails précieux de la façade en stuc et de la décoration intérieure s’effritent et il ne sera pas facile de donner à cette belle architecture du début du XXe siècle son aspect original. La restauration de l’édifice admiré jadis par Le Corbusier est prévue dans le cadre de la dernière étape des travaux qui ne doit s’achever qu’en 2013. L’investisseur, représenté par Martin Hamšík, cherche maintenant une nouvelle fonction pour la partie historique de la gare :

« Nous espérons achever la restauration du bâtiment de l’architecte Josef Fanta dans trois ans. Ce sera cependant difficile parce que cet édifice est un monument classé. (…) Nous aimerions en faire un centre de vie sociale car le bâtiment Fanta n’est pas cette partie de la gare que les passagers utilisent pour voyager. Nous aimerions donc lui donner un rôle social et culturel au centre de Prague. »

D’après Martin Hamšík, les passagers tchèques sont très flexibles et ils se sont très vite habitués au nouveau rôle de la gare où ils ne viennent plus que pour voyager mais aussi pour y faire leurs emplettes et pour acheter des cadeaux en attendant leur train.

03-12-2010