Un concert pragois pour la Nouvelle-Orléans

29-09-2005

A la Saint Venceslas, le 28 octobre, la place du même nom, dans le centre de Prague, pouvait rappeler, d'une certaine manière, l'atmosphère de la Nouvelle Orléans qui a été la victime de l'ouragan Katrina. Un concert de jazz y était destiné à aider les habitants de la capitale de la Louisiane, mais comme le dit Jan Vorlicek, l'un des organisateurs du concert, cette aide était plutôt symbolique et avait surtout pour objectif, d'apporter une aide psychologique aux musiciens et à tous les habitants sinistrés de la Nouvelle Orléans.

Photo: CTKPhoto: CTK Plusieurs centaines de spectateurs, des touristes aussi, ont assisté au concert. Parmi eux des Américains qui étaient même très surpris que, si loin des Etats-Unis, on s'intéresse à la catastrophe qui a touché le sud du pays. Jan Vorlicek a indiqué que les moyens financiers qui ont été rassemblés lors du concert seront envoyés à la Fondation Tipitina's qui prend soin des musiciens et de deux écoles de musique de la Nouvelle Orléans. Dans l'organisation du concert et de la collecte de fonds, les initiateurs se recrutant surtout parmi les jazzmen tchèques ont été aidés par la fondation ADRA et l'Ambassade des Etats-Unis à Prague. Des musiciens de la Nouvelle Orléans étaient aussi présents, dont le guitariste Brian Seeger, mais aussi le président du Sénat tchèque, Premysl Sobotka, qui avait pris le patronnage du concert. Il aime le jazz, tout d'abord, et selon lui « même une petite aide est toujours une aide aux infortunées victimes d'une catastrophe naturelle ». Un peu de l'atmosphère de ce concert avec le Big Band pragois.

29-09-2005