Transparency International : Le taux de corruption est le plus élevé dans les partis politiques, le processus législatif et la police

09-12-2005

Le baromètre mondial de la corruption en 2005, publié par l'ONG Transparency International à l'occasion de la Journée de lutte contre la corruption qui tombe le 9 décembre, révèle que les partis politiques sont considérés comme étant le secteur le plus touché par la corruption.

Adriana KrnacovaAdriana Krnacova Le baromètre de la corruption est le résultat d'un sondage mondial réalisé par l'institut international Gallup auprès de 55 000 personnes dans 69 pays du monde. Son objectif était de savoir comment les citoyens de différents pays perçoivent la corruption dans la vie politique et publique, quelles sont leurs expériences et leurs attentes face à la corruption. On écoute Adriana Krnacova, directrice de Transparency International en République tchèque:

« Les résultats ne sont pas surprenants, la situation est pratiquement la même que l'année écoulée : à l'échelle mondiale, les partis politiques sont considérés comme les plus touchés par la corruption, suivis de près par le pouvoir législatif, la police et le système juridique. Cette perception de la corruption est la même en République tchèque et la manière dont la corruption est vécue ne change pas, ces dernières années. A part la grande corruption, au plus haut niveau de l'Etat, les citoyens perçoivent le plus la corruption au niveau communal. Phénomène dangereux - les hommes d'affaires ont une double perception de la corruption : mauvaise qui ne leur profite pas, et bonne qui sert à augmenter leurs bénéfices. »

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, Transparency International a ouvert à Prague un centre d'aide juridique. Quelle est sa vocation :

A compléter que la Journée mondiale de lutte contre la corruption a été instaurée il y a deux ans à l'occasion de la ratification de la Convention anti-corruption de l'ONU et que la République tchèque est parmi les pays qui ne l'ont pas encore ratifiée.

09-12-2005