Toyen - 100 ans depuis sa naissance

Cent ans se sont écoulés, le 21 septembre, depuis la naissance à Prague de l'éminente femme peintre surréaliste tchèque fixée en France, Toyen. Un bref portrait par Jarka Gissubelova.

Marie Cerninova - Toyen en 1930 (Photo: CTK)Marie Cerninova - Toyen en 1930 (Photo: CTK) Elle s'appelait Marie Cerminova, mais elle est connue sous son pseudonyme Toyen. Pour beaucoup de connaisseurs d'art, Toyen est l'artiste la plus libre, la plus singulière du XXe siècle. Presque tout était étrange et mystérieux sur elle: son pseudonyme Toyen, sans genre, qui devait libérer cette femme à de multiples facettes de toute convention sociale, sa stylisation masculine, sa vie privée, ses tableaux.

Toute la vie de Toyen est marquée par sa rencontre, en 1922, avec le peintre surréaliste Jindrich Styrsky. Tous deux adhèrent au groupe d'avant-garde artistique tchèque, Devetsil. En 1925, ils partent pour Paris où ils séjourneront 3 ans et exposeront à la Galerie d'art moderne, boulevard Raspail et à la Galerie Vanvin. Après les débuts marqués par l'influence du cubisme, Toyen crée son propre style, baptisé à Paris l'artificialisme, qui offre une alternative libre, sensuelle, lyrique et onirique au surréalisme et à l'abstraction. Après le retour à Prague, en 1928, Toyen adhère sans conditions au surréalisme, devient membre fondateur du Groupe surréaliste tchèque et occupe une position discrète mais importante dans ce mouvement. En 1945, Toyen organise au Salon Topic à Prague une exposition de son oeuvre qui restera pour longtemps la dernière en Tchécoslovaquie. En 1947, l'artiste fuit devant le danger du communisme à venir et s'établit à Paris. Elle devient une amie très proche d'André Breton, auquel elle restera fidèle jusqu'à sa mort, en 1966. Elle demeurera dorénavant dans son appartement abandonné, rue Fontaine. Entre 1947 et 1962, six expositions indépendantes de Toyen sont organisées à Paris où l'artiste est disparue, en 1980.

En 2000, après un long silence, le public tchèque a eu l'occasion d'admirer une rétrospective Toyen, qui est maintenant présentée en France, dans le cadre de la Saison tchèque. On peut y suivre pratiquement toutes les étapes de sa vie artistique: ses silhouettes érotiques voilées en brume, ses toiles surréalistes, ses créations d'art artificiel, preuve d'une magie sans pareil de Toyen.